• 05 17 26 82 16

Lauréats

Lauréats des Prix littéraires 2020



Prix L’Encre et les mots Jeunesse

Le petit cadre de Pathilia Aprahamian (Evidence Editions)

Au mois de Décembre, Noël se préparait dans la chaumière d’une petite famille. Malgré le peu de moyens, les deux petites sœurs décidèrent de créer un petit cadre pour l’offrir à leurs parents ; sans se douter que la magie de Noël sublimera leur cadeau pour toujours !



Prix L’Encre et les mots Young Adult

La terre des héros Tome 1 Héritage de Amélie Hanser (Les éditions Mondes futuristes)

C’est l’histoire d’Aleya, une jeune fille de dix-sept ans qui se réveille dans un autre monde après avoir touché un objet étrange dans les affaires de sa mère. C’est aussi celle d’un roi, assassiné par son frère jumeau. Ses souvenirs ressurgissent en Aleya, qui en apprend alors davantage sur cette terre peuplée par les descendants de héros anciens, mais également sur ses origines. Tous voient en elle celle qui débarrassera la terre du roi fratricide menaçant les autres peuples. Elle devra alors, si elle accepte ce rôle, entreprendre avec ses nouveaux amis une quête qui la fera parcourir ce nouveau monde inconnu et découvrir ses secrets et ses énigmes.



Prix L’Encre et les mots Imaginaire

Les trois gardes Tome 1 Les prémices du mal de Damien Mauger (Beta Publisher)

Quatre-vingts ans de paix se sont écoulés depuis que les Trois Gardes ont vaincu les troupes de l’Empereur des Démons, Adramalech. Mais la crainte de leur retour reste à jamais tangible. Phoebus, jeune écuyer du célèbre Chevalier Blanc, poursuit son apprentissage de la Magie au sein de la Garde Continentale, loin de se douter des machinations qui se trament aussi bien au coeur du Palais qu’au loin, dans les terres maudites, où les Démons soumis au désir de vengeance de l’Empereur Noir déchu se réveillent. Bientôt, les Trois Gardes devront se réunir de nouveau, ou le chaos sera le seul avenir !

 



Prix L’Encre et les mots Polar/Thriller

L’étoile d’Orion de Aymeric Janier (Beta Publisher)

SPECTRE : derrière cet acronyme se cache une organisation aussi redoutable que mystérieuse, née sur le sol américain, en réaction à « l’incident du 20 janvier 1986 ». Ses agents, recrutés dans le plus grand secret, au terme d’une sélection draconienne, lui sont inféodés corps et âme. Sous couvert d’éliminer les menaces extérieures, l’organisation, tentaculaire, nourrit en réalité un tout autre dessein. Face à ce monstre aux multiples visages va se dresser un improbable trio. Trois individus pris dans une toile mondiale et qui vont se débattre pour faire éclater la vérité, au péril de leur vie.



Prix L’Encre et les mots Roman

Ambiguïtés de Juliette Aknin (Fauves éditions)

« On pourrait poser la question à peu près comme cela : Charles-André Thairanz est coupable, ou il ne l’est pas. De quel côté pencherez-vous, Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs de la Cour, Mesdames et Messieurs les jurés ? Il y a un doute infini qui pèse sur l’accusé… Il se joue ici un jeu, entre pile ou face. Au-dessus de vous il y a une balance : vous déposerez dans un des plateaux les charges contre Charles-André Thairanz, et vous mettrez dans l’autre toutes les incertitudes qui pèsent sur cette procédure : Que gagerez-vous ?… »
« Que gagerez-vous ?… » Cette question, Faustine Haggur, l’avocate en charge de défendre le suspect désigné dès le début de l’enquête, va se la poser jusqu’au jour du verdict, et peut être même au-delà…
Jeune, belle, libertine, docteur ès lettres, auteure d’une thèse sur le surréalisme, la victime, née en Allemagne de l’Est en pleine Guerre Froide, venue à Paris pour y vivre sa vie comme un roman et y découvrir la liberté, sera l’instigatrice de son propre drame.
De la garde à vue au procès d’assises, ce roman, inspiré d’une histoire vraie, nous entraîne au plus près de la psyché humaine, révélée à travers le récit d’un meurtre.L’inextricable entrelacs de vérités et de mensonges donne une tonalité singulière à une énigme qui ne cesse d’interroger le lecteur, en faisant plonger son regard sur la justice et la vérité, une vérité judiciaire qui trouble la conscience et la cristallise en doute.
Ambiguïtés est l’histoire de ce doute.

 



Prix L’Encre et les mots Romance

Toi seul de Carine Pitocchi (&moi)

Jeune et brillante avocate new-yorkaise, Moira Wallace vient de gagner le procès qui va faire décoller sa carrière. Pourtant, prise de doutes et rattrapée par les désillusions, elle décide de tout quitter pour s’engager dans une mission humanitaire en Éthiopie. Là-bas, loin de tout, elle découvre non seulement une dure réalité mais également la richesse du peuple africain. Et elle n’est pas au bout de ses surprises, surtout quand débarque Liam Spencer, acteur hollywoodien des plus sexy… Partie pour trouver un sens à sa vie, Moira était loin de s’imaginer à quel point cette expérience allait bouleverser son existence.



Prix L’Encre et les mots Érotique

Demain commence aujourd’hui de Hélène Caruso (Evidence Editions)

Est-ce possible d’aimer quand le pire nous est arrivé ? À vingt-cinq ans, Remi Dickinson a un lourd passé. Adoptée à l’âge de quatre ans par un couple de pédophiles, elle réussit à leur échapper en fuyant San Francisco pour New York, où elle travaille comme serveuse puis s’inscrit en fac de droit. Darren Camden est un parrain de la drogue ultra-violent. Implanté dans tout New York, et même au-delà des frontières, il règne sur son business et n’hésite pas à supprimer tous ceux qui se dressent sur son chemin. Un soir, venant régler des comptes avec un de ses clients, Darren capture Remi et l’oblige à le suivre dans son manoir. Quand deux êtres aussi torturés l’un que l’autre se rencontrent et que l’amour s’en mêle, quel avenir est fait pour eux ?